Décès d’André CELANT

ANDRE CELANT 300

La famille nous prie de vous annoncer le décès de

André CELANT

né à Acoz le 27 juillet 1949 et survenu le 26 août 2018.

Les funérailles civiles et l’inhumation au cimetière d’Acoz auront lieu le mercredi 29 août 2018 à 11 heures.

Dans l’attente des funérailles, André repose au funérarium POSTIAU, rue de la Scavée 37 à Acoz, où un ultime hommage peut lui être rendu ce mardi 28 août de 17 à 19 heures.

La levée de corps est prévue à 10 heures 30.

_______

Pompes funèbres S.P.R.L. POSTIAU Gabriel

Rue de la Scavée 37 – 6280 GERPINNES

Succursale : rue de Philippeville 134 – 6120 NALINNES/HAM-SUR-HEURE

Tél et fax 071 50 40 65 – GSM : 0495 26 12 12

E-mail : postiau-gabriel@hotmail.comhttp://www.postiau.be

Concert de solidarité

Monique BERNY, veuve de Willy BERTULOT, m’a récemment remis quelques photos et documents relatifs à la journée de solidarité, organisée au profit des sinistrés des inondations du 24 août 1987.

Rappelons-nous…

SINISTRES 10SINISTRES 1SINISTRES 2

SINISTRES 3
Fernand MENGEOT, président de l’Harmonie Royale St-Michel de Gerpinnes ; Fernand ANTOINE, Sénateur-Bourgmestre de Gerpinnes ; Willy BERTULOT, président de la Fanfare Royale d’Acoz.

SINISTRES 4aSINISTRES 5SINISTRES 6SINISTRES 7SINISTRES 9SINISTRES 8

Alain GUILLAUME – Août 2018.

Une Charronnerie à Acoz

Dernièrement, Jacques VANDENBOSCH et Mireille RAVASIO (veuve de Michel SCIEUR) m’ont remis d’anciennes photos qui m’ont interpelé et qui méritent des recherches approfondies.

Maison Acoz 3 1maison Acoz 1

A gauche, la maison abritait la famille Léopold et Adolphine GILLES-RIDELLE (voir le livre « ACOZ ET LA GUERRE 14-18 «  – Geneniève LUSIAUX – page 61). Fin du 19e siècle, Léopold exerçait le métier de charron dans l’atelier attenant au corps de logis. La charronnerie consistait à la fabrication et à la réparation de chariots et charrettes, plus précisément aux grosses roues en bois, cerclées par un renforcement en métal. Il s’agissait donc d’une menuiserie-forge.

nos-artisans-vieux-metiersChar_a_boeufs_-_Roumanie

Au début du siècle dernier, à la fin de l’activité professionnelle, leur fils Jules et son épouse Joséphine PHILIPPE ont occupé les lieux avec leur fille prénommée Marie. Cette dernière avait épousé un appelé Hector DERENNE, originaire de Gerpinnes-Flaches.

La maison à route de la rue de la Tour Octavienne appartenait à Marcel (dit « Marcel Pèrinne ») et Germaine TENRET-DEGRAUX. Le couple a eu 5 enfants : Marie-Julie, Jules, Alice, André et Edgard. Ils y tenaient une ferme avec l’aide de Marie-Julie, épouse de Joseph VANDENBOSCH. Ces derniers ont eu trois enfants, à savoir Jacqueline, Jacques et Jean (voir mon livre « ACOZ de A à Z », tome 2, pages 170 et 176).

Dans les années 50-55, la petite demeure attenant à la charronnerie fut occupée par Elise PERSIN (dite « Elise d’el Cabane »), son fils Marcel PIERARD, ainsi que son frère Arthur.

Elise et Arthur PERSIN
Vers 1956. De gauche à droite : Augusta DEREINE (victime des inondations du 24 août 1987), Jacqueline VANDENBOSCH, Elise PERSIN, Michèle BERGER, Jean VANDENBOSCH et Arthur PERSIN.

En 1959-1960, les annexes furent abattues pour faire place à une nouvelle maison qu’occupèrent Marie-Julie, Joseph et leurs enfants.

2018-07-18 16.05.22

Quant à la maison familiale des TENRET, elle fut rachetée par Michel et Mireille SCIEUR-RAVASIO vers 1975.

2018-07-18 16.06.46

Alain GUILLAUME – Août 2018.